10/07/2008

Le Sésame du pêcheur

La pêche bouge.

En remontant au début du XIXe siècle, la Suisse comptait moins de 2 millions d'habitants, on ne parlait pas de limitation des prises. Les pêcheurs se limitaient aux zones proches des habitations, établissant par la force des choses d'importantes réserves. Les prises étaient mangées dans le court terme, moyens restreints de conservation obligent; donc inutile de prendre plus que nécessaire.
L'augmentation de la population du XX ème engendre une pression accrue, une exploitation plus étendue des espaces de pêche. Il est devenu nécessaire d'imposer des quotas, une taille limite, des réserves et des périodes de trêve. Certainement que ce passage a fait des mécontents et beaucoup d'incompréhension.
Deux siècles plus tard en Suisse, la population humaine est multipliée par quatre, les espaces libres sont réduits comme peau de chagrin, la mobilité permet d'explorer les lieux les plus reculés. Les conditions de vie de nos frères nageurs se sont détériorées au point que le nombre de certaines espèces de poissons se trouvent aujourd'hui classées dans les catégories des menacés, fortement menacés et certaines ont même disparu. Ce constat, ainsi que le regard modifié sur nos frères les animaux , a imposé de nouvelles règles. Actuellement, la confédération exige que les cantons imposent une formation préalable à l'obtention du permis de pêche.
Les éternels mécontents n'y verront qu'une contrainte de plus. Ces exigences, c'est nous qui les créons par notre croissance et notre mode de vie.
Désolé, je ne crois pas en la croissance, même durable. Rien n'est infini. Toute fin est une renaissance.

Dès le 1 janvier 2009, tout nouveau preneur de permis de pêche de plus d'un mois devra justifier l'acquisition de compétence comprenant l'aspect de protection des animaux. Des cours de formation seront proposés à la fin de l'automne, valorisés par un test dont la réussite assure le Sésame qui donne droit au permis de pêche.

22:35 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Jean-Pierre
Va voir dans le blog TdG - Franco-Valdo-Genevois, histoires des bornes...Sûrement que tu verras une des bornes au bord de la Versoix, que tu connais bien...
Paul, ancien CP.4
Salutations.

Écrit par : Paul | 11/07/2008

Bonjour Paul,

Merci pour l'information. Je vais aller consulter ce blog. Si j'ai souvent recours aux bornes, pour situer certains lieux, en l'absence d'autres désignations, nom et lieux-dits, je n'en connais pas leur histoire.

Des années passées comme volontaire au bataillon, il m'en reste de merveilleux souvenir.

Amicalement

Jean-Pierre

Écrit par : Moll | 11/07/2008

Tout attend et tous très bouleversés! Merci pour ce merveilleux blog!

Écrit par : meth cleansing pills | 17/12/2008

Les commentaires sont fermés.