05/09/2008

La voix de la Versoix

La parole est à la Versoix.

Vous savez, même si l'on prend soin de vous, mettant tout en œuvre pour vous rendre une part non négligeable de votre espace de vie, trois mois dans un lit exigu, c'est long! Oh, pas seulement pour moi! Les truites, depuis quelques semaines, minifestent leur désir de se déplacer. Dame Nature a entendu nos besoins, elle a demandé à Pluie, l'une de ses filles, de me donner un avant goût de mon futur lieu de vie. Elle en a tant fait que ces hommes qui n'ont pas ménagé leur peine, ont choisi de me laisser m'ébattre dans mon cours d'origine réhabilité. Qu'ils pardonnent mon impatience. J'en suis consciente, je ne facilite pas la suite de leur labeur. J'ai ouï-dire qu'ils voulaient encore arranger ma berge en rive gauche. Je crois encore vivre un rêve et pourtant, j'ai peur de me réveiller entre deux murs.
Les truites qui attendaient dans les derniers retranchements de poursuivre leur pèlerinage sont heureuses; elles me l'ont fait savoir en jouant à remonter dans mes ondes.
Merci à ces thérapeutes qui se soucient de ma santé alors que tant d'autres ne cherchent que le profit égoïste à court terme, vilipendant le futur.

DSC_2223.jpgDSC_2226.jpgDSC_2229.jpg

Commentaires

Jean-Pierre,
la nature est forte et imprévisible ... lorsqu'elle reprend sa place , elle nous remet à la nôtre !
Amités
Maxime

Écrit par : Maxime | 05/09/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Jean-Pierre,

quelles magnifiques images vous nous offrez là...

Pour répondre à la question de votre blog : quel avenir pour nos rivières ?

Elles devraient rejoindre le rang de "patrimoine national" afin d'être protégées et veillées car elles sont sources de vie.

Maintenant, La Versoix que vous aimez tant et envers laquelle vous et moi partageons un attachement profond, à elle de retrouver son chemin.

Inutile de vous le dire : merci de partager cette passion et ce souci de la nature avec nous.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 06/09/2008

Bonjour,

Un grand merci pour ces magnifiques images qui m'ont permis de faire le lien entre l'ancien et le nouveau, ma déception était grande lorsque sur le pont
de la Versoix je regardais et cherchais des repaires, lorsque vos explications
et vos magnifiques photos m'ont réconciliées avec le nouveau et je me réjouis
de revenir me promener au bord de cette même Versoix lorsque elle aura retrouvé
ses propres marques.
Béatrice

Écrit par : Béa | 25/09/2008

Je suis heureux que ces images de renouveau, vous invitent à revenir vous promener au bord de cette Versoix.
Il faut environ 3 ans pour que la végétation masque les cicatrices.

Jean-Pierre

Écrit par : Moll | 26/09/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Jean-Pierre,

désolé, mais cela fait tellement longtemps que vous ne nous gratifiez plus de vos textes que je me permets ce petit message pour vous dire que vos textes manquent cruellement sur la Tribune.

Evidemment, vous êtes seul à disposer de votre talent et ce dernier ne peut être forcé, mais si l'envie vous en prenait, sachez que c'est avec grand plaisir que je lirais vos écrits.

Bien à vous Jean-Pierre,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 27/10/2008

Les commentaires sont fermés.