07/12/2010

Ah la belle journée

Ah la belle journée
C'est après une petite marche de quarante minutes que nous atteignons les rives d'un lac de montagne. Non loin de la rive,  les saumons de fontaine sont visiblement en pleine chasse. Reste à choisir la bonne mouche. En préparant mon matériel, je continue d'observer la surface de l'eau, à l'affût des insectes qui la quittent afin choisir l'artificielle qui convient. À une trentaine de mètres sur le plan d'eau une nuée d'hirondelles vient frapper la surface. Au vu de la faible éclosion et de la concentration des messagères du printemps j'imagine qu'elles viennent s'abreuver. Cette chorégraphie se renouvelle à quatre reprises, me surprend et m'émerveille chaque fois.
J'ai plaisir à faire voler ma soie et la voir s'allonger avec délicatesse sur le miroir du lac. Tout en surveillant mon artificielle, j'observe un petit point clair glissant sur l'eau. Est-ce un poisson trainant avec lui les restes d'un bas de ligne? Je m'interroge et suis avec attention le déplacement. La petite tache blanche quitte la surface liquide pour prendre un instant de la hauteur. Le lien qui relie ce petit objet ne sort pas de l'eau. Le filin, trahi par le soleil, guide mon regard de bas en haut. L'ensemble s'approche et me permet de distinguer un insecte suspendu à une soie fixée à un petit parachute. L'hexapode fait du kitesurfing sur ce magnifique lac de montagne!
Comme l'enfant fasciné par le trapéziste oublie son cornet de glace fondant sur ses doigts, je continue tel un robot de faire voler ma mouche.